Agir Au Naturel

Un engagement de Bébé au Naturel

Il était une fois... Coeur de Forêt


Découvrez ou redécouvrez Coeur de Forêt, une ONG, coup de cœur et partenaire de Bébé au naturel depuis maintenant deux ans!

Depuis 2001 l’Association Cœur de Forêt se mobilise pour régénérer la biodiversité et venir en aide aux populations forestières menacées. Plus de 110000 arbres ont ainsi été plantés ou sont en cours de plantation par plus de 600 familles à travers le monde.

 

plantation d'un moabi au Cameroun (crédit photo Coeur de Forêt projet Cameroun)

Dans les zones de climat tropical (Cameroun, Pérou…), la forêt représente la seule source de revenu des populations. Elle recèle de nombreuses richesses dont la plus exploitée reste le bois. La demande croissante en bois d'œuvre et bois-énergie a engendré depuis une trentaine d’années une économie de subsistance auprès des populations et une véritable menace pour des milliers d’espèces animales et végétales. Les récentes certifications PEFC et FSC encadrent aujourd’hui une partie des exploitations forestières mais n’apportent pas de solutions suffisantes aux populations vivant dans les forêts.

un père Baka et son fils (crédit photo Coeur de Forêt projet Cameroun)

L’exode rural des plus jeunes inhibe la transmission des savoir-faire entre les générations, laissant disparaître les connaissances sur la biodiversité et les usages des espèces végétales. L’association Coeur de Forêt agit pour diversifier l’économie des forêts en valorisant les ressources existantes autre que le bois : les Produits Forestiers Non Ligneux ( produits forestiers d’origine animale ou végétale autre que le bois. On y regroupe les feuilles, fleurs, racines).

Ces produits représentent aux yeux des populations locales la manifestation la plus évidente de la valeur de la forêt en apportant des réponses à nombre de leurs besoins: alimentation, fourrage, médecine traditionnelle et pharmacopée…. Ils sont malheureusement, pour certains, menacés car issus d’arbres prisés pour leur bois (ex : le Moabi au Cameroun ).

Coeur de Forêt intervient pour mettre en place une exploitation durable de ces ressources en associant leur valorisation économique et leur préservation.

Pépinière au Cameroun  (crédit photo Coeur de Forêt projet Cameroun)


Développement de pépinières communautaires

Les espèces mises en production sont sélectionnées afin de répondre aux divers besoins des populations :

‐ nourrir les populations : arbres fruitiers, plantes maraîchères,
‐ soigner les populations par la pharmacopée : plantes médicinales,
‐ protéger/préserver ou régénérer les forêts,
‐ construire les infrastructures : bois de construction, pirogue
‐ fournir en énergie : bois ou éclairage domestique (lampes à huile)



Plantation de basilic tropical (crédit photo Coeur de Forêt projet Cameroun)

Promotion des plantations agroforestières

L’agroforesterie est un système de culture consistant à mélanger arbres et cultures sur une même parcelle afin de créer une synergie bénéfique aux cultures :
- l’enracinement des arbres permet de faire remonter les sels minéraux à la surface
-  l’ombrage procuré par les arbres permet de diminuer les températures extrêmes sur les cultures,
- le couvert végétal permanent évite le lessivage et l’érosion des sols,
-la grande biodiversité et la permanence de végétaux favorisent la présence d’insectes auxiliaires et réduisent le risque de maladies et de ravageurs sur les parcelles…

Les plantations sont réalisées sur les parcelles communautaires lorsqu’elles existent. Si ce n’est pas le cas, des démarches sont entreprises pour formaliser l’appartenance des terres aux communautés. C’est le cas du projet Coeur de Forêt Masoala à Madagascar, où les démarches entreprises aux services des cadastres ont permis à chaque paysan de devenir officiellement propriétaire de leurs terres.

 

du moabi au produit de cosmétique Forest People (crédit photo Coeur de Forêt projet Cameroun)

L’agroforesterie est très adaptée aux climats et modes de vie des populations qui cultivent de petites parcelles devant répondre à leurs multiples besoins. Les cultures courtes (céréales, plantes maraîchères, plantes médicinales) apportent une solution économique très rapidement au démarrage du projet. La plupart des arbres fruitiers requièrent entre 3 et 5 ans de culture avant d’atteindre une production intéressante. Les arbres forestiers n’ont pas de valorisation à court et moyen terme, ils le seront pour les générations futures… Le Moabi au Cameroun ne produit pas de graine avant 50 ans !


Soutenir Coeur de Forêt, c'est s'engager pour la préservation des forêts primaires et permettre aux peuples des forêts de conserver leurs connaissances et leurs traditions.

En 2008, Bébé au Naturel a reversé une partie de ses bénéfices en soutien au projet Coeur de Forêt Cameroun.  En septembre 2009, le programme fidélité solidaire voit le jour offrant la possibilité à chacun de faire don de ses points de fidélité à Coeur de Forêt.  Un an après, fin 2010, plus de 3400 euros ont ainsi été récoltés grâce à vous ! et ce n'est pas fini...

en savoir plus sur le partenariat Bébé au Naturel et Coeur de Forêt